Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qu'est-ce que la méditation co-créatrice ?

Publié le par Admin

 

Méditer ne veut pas dire s'isoler et se couper des autres en se désintéressant du sort de la Terre, des êtres vivants et de l'humanité. C'est même exactement l'inverse, puisqu'on peut découvrir par la pratique méditative bien menée, que c'est l'un des moyens les plus profonds d'agir à sa propre transformation, et de là, à participer consciemment aux changements les plus nécessaires qui doivent avoir lieu sur cette planète. Dans l'optique « activiste » de la méditation co-créatrice, on peut influer de façon notable non seulement sur sa propre existence, mais aussi de façon cumulative sur l'inconscient collectif et sur le cours des évolutions mondiales (psychologiques, religieuses, culturelles ou politiques), en améliorant vibratoirement (seul ou mieux en groupe) la qualité des pensées et des émotions de nombreux autres êtres à certains moments-clé qu'on peut appeler « moments-graine ».

Cette influence de la qualité du niveau de conscience sur le cours des choses, sur la teneur des comportements et sur les pensées en amont des prises de décision est en partie prouvée par les travaux de recherche scientifique de Rupert Sheldrake sur les « champs morphogénétiques » et en particulier par la théorie désormais bien connue dite « du 100ème singe » (Pas mal de liens sur le net à ce sujet pour ceux qui ne seraient pas encore au courant ! La méditation co-créatrice est une application pratique directe de cette théorie aujourd'hui pleinement confirmée par de nombreuses expériences encore trop souvent censurées par les médias officiels !). Les pratiquants de groupes de prière pour la guérison sont eux déjà convaincus. Rien de plus contagieux, si l'on sait ce que c'est et donc aussi ce que ce n'est pas, que les « bonnes vibrations » (Energie-Amour-Conscience unifiés)... Selon le Dr Jon Kabat-Zinn qui est responsable à l'origine de ce projet, plusieurs hôpitaux américains ont ainsi introduit dans le parcours thérapeutique obligé des malades du cancer, des séances de méditation "laïque", dites de "pleine conscience" et ont ainsi vu le taux de guérison augmenter de 50%! A quand une telle initiative intelligente de la part de nos mèdecins français, gravement inféodés à la nouvelle religion moderne qu'est le scientisme matérialiste et rationaliste (qui trahit la vraie science et la vraie rationalité)??

Ces moments-graine (naissance d'un nouveau cycle donc) sont, pour un individu, les dates et heures exactes de sa révolution solaire (son anniversaire cosmique, variant chaque année), ou d'autres transits importants sur son thème astrologique personnel, et, pour le collectif, les dates et heures des grandes conjonctions (chaque conjonction étant le début d'un cycle concernant les 2 planètes et leurs effets astrologiques, déjà mesurés et interprétés, sur les pensées et les actes de l'humanité). Parmi ces conjonctions possibles, la nouvelle lune (Conjonction de la lune avec le soleil.) est l'une des plus sensibles et actives dans la psyché humaine, au point que les meilleurs astrologues s'en servent pour faire leurs prévisions mensuelles pour leur pays ou pour le monde (plus difficile, car il faut alors multiplier le nombre de thèmes étudiés, un pour chaque capitale des pays influant l'état du monde ! Recherche très courageuse car très chronophage, surtout si elle est non rémunérée, ce qui est la situation la plus courante de la plupart des chercheurs dévoués de cette Science de l'Âme !).

Quand vous souhaitez méditer seul ou à plusieurs à l'un de ces « moments-graine » importants, il convient d'abord d'en noter à l'avance l'heure exacte (attention : les heures sont toujours données en T.U. ! Si vous n'êtes pas au Royaume-Uni ou au Portugal, il faut convertir en rajoutant 1 ou 2h. Cf tableau des nouvelles lunes ci-dessus) et la date dans votre agenda (ou votre i-pad ou votre ordi, etc...) pour ne pas l'oublier ou prendre un rdv facultatif à cette heure-là... Ensuite, il vaut mieux s'accorder un temps de préparation méditative avant la conjonction (durée et forme variables selon le tempérament et la pratique de chacun), sachant que ce moment-graine effectif va durer seulement quelques minutes avant et après le moment exact indiqué. Une fois « la graine plantée », il n'y a plus qu'à retourner à ses occupations ... en pensant à arroser de temps en temps !

A l'instant précis de la conjonction, mon expérience est qu'il vaut mieux se tenir en ouverture du cœur et en silence, mais là aussi certaines pratiques plus énergisantes (Prière, Sutras, Mantras, Reiki, Visualisation de Lumière, etc...) peuvent être préférables en cas de difficulté à rester dans le Silence ou la Présence, ou en cas de karmas négatifs liés à cette conjonction qu'il convient de purifier ou/et de conscientiser (c'est le cas de la Révolution Solaire d'anniversaire qui actualise des karmas parfois difficiles pour une durée d'un an, qu'il vaut mieux dans ce cas prendre à la racine plutôt que se débattre ensuite souvent en vain contre leurs développements sous forme d'évènements contraignants, voire parfois catastrophiques !).

S'ouvrir ou souffrir, il faut choisir... et j'ai pu par ces méthodes de méditation co-créatrice transformer souvent (pour moi-même ou pour autrui) de nombreux karmas en conscience, renouant ainsi de façon moderne avec l'antique utilisation ésotérique de l'Astrologie comme science sacrée de l'Âme et de la Voie spirituelle.

Par contre, il faut signaler ici que les pleines lunes ne sont pas des « moments-graine » (conjonction de début du cycle soli-lunaire), mais plutôt des « moments-fleur » (opposition du milieu du même cycle), dont l'effet peut être ressenti pendant environ 3 jours (La pleine lune, sa veille et son lendemain). Il est donc moins important de méditer à l'heure exacte de celle-ci, et on peut choisir plutôt, au plus près de celle-ci, avant et après, les heures de passage simultané des 2 luminaires aux angles opposés, c'est à dire le lever ou le coucher du soleil ou son zénith ou son nadir.

Les pleines lunes accroissent le potentiel naturel de sensibilité, de désir et d'intelligence des êtres humains et en méditant plus à ces moments-là, on renoue la connexion avec le zodiaque de l'individuation et avec toutes les forces cosmiques d'évolution, y compris les bénédictions des maîtres et des yogis qu'ils diffusent aussi plus activement pendant ces jours universellement considérés comme sacrés... en espérant que nous fassions l'effort intérieur d'en devenir les réceptacles.

Les fameux « 12 travaux d'Hercule » correspondent aux 12 modalités zodiacales de cet effort solaire de la personnalité illusionnée par l'ego pour retrouver à travers 12 prises de conscience incontournables, l'union avec l'Âme. N'oubliez donc pas ces nuits de pleine lune, de débrancher votre télé ou votre ordi, pour vous brancher plus intimement avec votre Mère-Nature et avec votre Père-Cosmos, afin de respirer à nouveau à la Source du Sens « Essence-Ciel ».

Commenter cet article